Double certification ISO 9001 & 14001

Nodixia vise l’excellence depuis toujours. En 2018 nous avons voulu certifier notre système de management de la qualité et de l’environnement, et avons obtenu le 23 octobre la double certification ISO 9001 V2015 et ISO 14001 V2015.

Nous sommes extrêmement fiers d’avoir obtenu cette reconnaissance internationale de nos bonnes pratiques visant une satisfaction client optimale et une gestion exemplaire de l’impact environnemental de notre activité. Nous avons choisi l’AFNOR comme organisme certificateur afin de nous assurer, de par son expérience établie, du plus haut niveau d’exigence dans l’évaluation de notre système, et sommes heureux de pouvoir aujourd’hui arborer les logos officiels ci-dessous :

Expertise en gestion et accompagnement des cycles de vie IT, mobilité et des produits technologiques connexes incluant les 5 métiers principaux :

– Rachat, traitement et services associes
– Gestion du réemploi et de l’allongement du cycle de vie
– Optimisation des aspects RSE en faveur du Green IT
– Sourcing de matériel reconditionne spécifique : Green Sourcing
– Traitement des DEEE.

L’ensemble des salariés, encadrés par la direction, œuvre d’une seule voix, et s’est engagé dans l’obtention et le maintien de cette double certification, symbole de notre vision d’avenir et de la reconnaissance de cette volonté d’amélioration continue, interne et externe, qui est la nôtre depuis la création de la société en 2003.

Télécharger le certificat ISO AFAQ

 

Lire la suite...

Nodixia membre du SIRRMIET

NODIXIA est membre du SIRRMIET, (Syndicat Interprofessionnel du Reconditionnement et de la Régénération des Matériels Informatiques, Electroniques et Télécoms) qui regroupe différents acteurs qui donnent une deuxième vie aux matériels électroniques usagés.

A ce titre nous participerons à l’assemblée générale qui aura lieu en mai.

Pour vous faire prendre conscience de l’importance de reconditionner ou recycler les DEEE, voici un petit texte qui laisse à réfléchir :

Le terrible bilan carbone des smartphones

Le 05 mars 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg

Le Journal de l’Environnement

Le bilan carbone du smartphone en hausse de 730% en 10 ans.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) des technologies de l’information et de la communication ne cessent de progresser, avec une mention toute particulière pour les smartphones.

La dématérialisation de l’économie ne rime décidément pas avec décarbonation. A chaque nouvelle étude, le bilan des technologies de l’information et de la communication (TIC) semble s’alourdir un peu plus. Une tendance dans laquelle s’inscrit résolument une étude commise par deux chercheurs de l’université canadienne McMaster.

Dans l’article qu’ils publient dans Journal of Cleaner Production, Lofti Belkhir et Ahmed Elmiligi ont évalué l’évolution de l’empreinte carbone de la totalité (ou presque) des TIC: terminaux (ordinateurs, smartphones, tablettes), centres de données (data centers), réseaux. Manquent à l’appel les téléviseurs et les consoles de jeux connectées.

2,2 milliards de terminaux

Comme données de base, les auteurs ont récupéré les statistiques mondiales de consommation d’énergie (et leur ventilation par usage), les émissions carbonées correspondantes, l’empreinte environnementale des produits et des systèmes (durée de vie comprise). Le tout mâtiné des projections des différents usages ou marchés.

Ainsi, en 2007, le monde comptait 2,2 milliards d’ordinateurs de différents types (portables, de bureau), écrans, tablettes et autres téléphones réputés intelligents. Dans moins de trois ans, ce chiffre aura quasiment quadruplé, avec un doublement du nombre d’ordinateurs et d’écrans, mais surtout une multiplication par 18 du nombre de téléphones cellulaires.

Pour les infrastructures, les deux auteurs ont évalué la demande d’électricité des réseaux et des data centers: 215 térawattheures par an en 2007, contre 764 TWh/an en 2020.

14% des GES en 2040

Le bilan carbone s’en ressent fatalement. En 2007, les NTIC (à l’époque) rejetaient autour de 500 millions de tonnes de GES par an, un peu plus de 1% des émissions anthropiques. En 2020, ces émissions pourraient tripler et représenter plus de 3,5% des rejets mondiaux et 14% en 2040.

La téléphonie mobile a une lourde responsabilité dans cette évolution. «La grande surprise de notre étude est l’impact disproportionné des smartphones et leur croissance vertigineuse: de 4% des émissions des TIC en 2010, leur bilan atteint 11% en 2020.» Dans le même laps de temps, leurs émissions réelles passeront de 17 à 125 Mt équivalent CO2 par an: une inflation de 730% en 10 ans!

Production et durée de vie

«Cet impact est clairement imputable à la production, qui représente entre 85 et 95% de l’empreinte environnementale annuelle d’un smartphone, et de leur courte durée de vie utile qui est de deux ans en moyenne», soulignent les deux auteurs. 

Pour réduire la contribution au renforcement de l’effet de serre des TIC, plusieurs types de solutions existent, rappellent les deux scientifiques: alimentation des data centers en électricité produite par des énergies renouvelables (ce que font Google et Facebook), allongement de la durée de vie des téléphones, verdissement de l’approvisionnement en énergie de leurs usines. Et, peut-être, une moindre consommation effrénée de ces produits qui sont souvent plus durables que nous le font croire leurs constructeurs. »

 

Lire la suite...
Nodixia réemploi reconditionnement

Nouveau site Nodixia !

Après des années de fidèle service, l’ancien site laisse place à une nouvelle version plus claire, plus rapide et plus exhaustive quant à nos activités. Nous avons retravaillé l’ensemble de notre communication avec une nouvelle charte graphique que nous vous laissons découvrir.

Désormais vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux :

– sur Facebook : https://www.facebook.com/nodixia/

– sur Twitter : https://twitter.com/NODIXIA_

– sur Google+ : https://goo.gl/7cbLgp

– Et sur LinkedIn : https://goo.gl/3k4MDD

Voici deux vidéos de présentation :

Living IT !

Lire la suite...
reconditionnement informatique mobile

Quand réemploi rime avec emploi

Et si réemployer plutôt que de recycler générait des emplois ? C’est ce que pense l’Union Européenne, qui, en juillet 2017 publiait un rapport d’initiative allant dans ce sens.  Celui-ci préconise l’allongement de la durée de vie des produits au profit du réemploi : réparer et réemployer plutôt que de jeter/recycler, avec à la clé la création potentielle de plusieurs centaines de milliers d’emploi et un impact important sur la préservation de l’environnement.

En France, selon l’étude Reeeboot, 1500 emplois non délocalisables seraient concernés. Et au-delà des emplois, l’impact sur l’environnement serait considérable avec une économie annuelle de 810 000 tonnes de gaz à effet de serre et 6 milliards de litres d’eau soit l’équivalent de l’empreinte annuelle de 100 000 français.

La lutte contre l’obsolescence programmée, en facilitant la réparation des équipements informatiques, est un autre axe créateur d’emploi. 1000 ordinateurs à reconditionner c’est 1 emploi stable assuré pour une année. Cet emploi permet souvent l’insertion et le retour à l’emploi des personnes qui en sont durement éloignées.

« Le lobbying citoyen et le volontarisme français contre l’obsolescence programmée a inspiré l’échelon européen. C’est un excellent signal pour tous les acteurs du secteur. Nous serons vigilant à ce que la Commission se saisisse désormais à son tour du sujet » se réjouit Laetitia Vasseur, Co-fondatrice et Déléguée générale de l’association HOP (Halte à l’obsolescence programmée).

reemploi reconditionner recyclage emploi

Ces chiffres encourageants ne peuvent être atteint qu’avec la mise en place de bonnes pratiques, surtout pour certaines grandes organisations dont la politique est au recyclage plutôt qu’au réemploi, au reconditionnement et à l’économie circulaire. Il ne s’agit que des ordinateurs des professionnels. On ne compte ici ni les équipements du grand public, ni les autres équipements professionnels : écrans, imprimantes, serveurs, équipements réseaux, télévisions, etc.

L’enjeu est important, développer la filière du réemploi/reconditionnement des équipements électroniques permet à la fois de créer de l’emploi et de l’économie durable. Désormais c’est aux grandes entreprises privées et publiques de montrer l’exemple.

Sources :

https://www.greenit.fr/2017/07/04/reparer-reemployer-200-000-emplois-potentiels/

https://www.greenit.fr/2016/11/22/reeeboot-1-500-emplois-faciles-a-creer-france/

https://club.greenit.fr/doc/2016-11-Club-CAC40-etude.vf.pdf

 

Lire la suite...

Nodixia vise la double certification

Dans sa quête permanente de performance, Nodixia met en place son système de management de la qualité et de l’environnement, et vise courant Juin 2018 la double certification en ISO 9001 V2015 et ISO 14001 V2015.

Au travers de cette démarche nous prenons à bras le corps l’ensemble des axes d’amélioration possibles pour une satisfaction client optimale et une gestion exemplaire de l’impact environnemental de notre activité. Nous avons choisi l’AFNOR comme organisme certificateur afin de nous assurer, de par son expérience établie, du plus haut niveau d’exigence dans l’évaluation de notre système.

AFNOR certification nodixia

L’ensemble des salariés, encadrés par la direction, œuvre d’une seule voix, et s’engage dans cette double certification, symbole de notre vision d’avenir et de la reconnaissance de cette volonté d’amélioration continue, interne et externe, qui est la nôtre depuis la création de la société en 2003.

Lire la suite...
nodixia reconditionnement réemploi

Nodixia voit double

Depuis 2013 nous occupons un bâtiment de 2500 m²  construit et adapté pour notre activité. Ce bâtiment abrite un entrepôt de stockage, des ateliers de traitement et d’expédition, ainsi que nos bureaux administratifs et commerciaux.

Nodixia  accroît son développement chaque année. Nous anticipons donc l’adaptation de nos infrastructures pour servir notre croissance ! Nous sommes très heureux de vous annoncer la prochaine construction d’un nouveau bâtiment, sur une parcelle mitoyenne, d’une surface d’environ 1500 m² dont 200 m² de bureaux. Avec ses 2 quais de chargement, l’aménagement de nouveaux ateliers de démantèlement/DEEE et le développement d’un espace de stockage plus important, nous serons prêts à répondre favorablement à notre stratégie de développement.

Fin des travaux et emménagement automne 2018

Le terrain du futur bâtiment

nodixia gestion IT parc informatique reconditionnement

Et sa modélisation

nodixia gestion IT parc informatique recyclage

 

 

 

Lire la suite...
salon handicap nodixia

Salon Handicap 2017

Le Salon Handicap, Emploi et Achats Responsables est le premier événement national du genre qui couvre à la fois la sensibilisation, l’emploi & le parcours professionnel, les achats responsables et l’optimisation des contributions des entreprises afin accroître l’employabilité des personnes en situation de handicap et le recours au secteur protégé et adapté.

En tant qu’Entreprise Adaptée, Nodixia sera présent au salon Handicap qui se tiendra le 27 mars prochain au Palais des congrès de Paris. Retrouvez-nous au stand N°E48.

Toutes les informations à propos du salon (horaires, plans, accessibilité, etc) sont sur le site officiel : www.salonhandicap.com 

emploi responsable salon handicap

Lire la suite...
partenariat capgemini nodixia

Programme de recyclage avec Capgemini

Dans le cadre de ses engagements, Capgemini, l’un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance, propose ce mois-ci à ses 23 000 collaborateurs en France de récupérer leurs anciens téléphones mobiles pour les recycler avec l’aide de Nodixia, entreprise adaptée spécialisée dans la reprise de parcs informatiques et flottes de téléphones mobiles.

Depuis 2014, Capgemini a déjà collecté et recyclé en France une moyenne de 40 tonnes de déchets électroniques par an avec l’aide de Nodixia.

 

capgemini partenaire nodixia

TÉLÉCHARGEZ LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Lire la suite...
article midi libre nodixia

Nodixia balaye le handicap

La semaine dernière, nous avons eu le privilège d’accueillir dans nos locaux Monsieur Prouëssel, préfet de l’Hérault. Celui-ci était accompagné par Mademoiselle Emilie Bec, journaliste pour le Midi Libre. A cette occasion cette dernière nous a gratifiés d’un article que vous trouverez ci-dessous (cliquez sur l’image pour lire l’article) :

article midi libre nodixia

Lire la suite...